Avertir le modérateur

16/10/2008

Presse Sans Couilles = Presse Qui Coule

Offre Ce Livre A Ton Quotidien Servile 

As-tu entendu parler des États-Généraux de la Presse Écrite ?

Non ?

Pourtant son coup d'envoi fut donné le 2 octobre dernier par un type qu'est l'ami de la plupart des grands patrons de presse, et ce type, c'est Nicolas Sarkozy.
Déjà, rien que ça, c'est drôle.

Mais de quoi s'agit-il ?

Eh bien vois-tu, la presse écrite serait en (grand) danger, en premier lieu car elle se vend moins.
Bref, elle perd du "lectorat".
Et ...

... Licencie du journaliste, mais ...

.. Sans changer le contenu de son canard.
Ou alors, en le rendant encore plus consensuel.

Est-ce nouveau ?

Ben non.

En effet, en 1995, la question était déjà évoquée et avec les mêmes arguments qu'aujourd'hui, soit, entre autre, problèmes de distribution et de coût de production.
Et qui en faisait le constat ?

Eh bien Nicolas Sarkozy, alors porte-parole du gouvernement, ministre du budget, ministre par intérim de la communication et Maire de Neuilly (rien que ça !).

Et qu'a-t-il fait pour résoudre les problèmes de la presse écrite ?

Eh ben rien, tant il était occupé à aider Edouard Balladur à conquérir l'Elysée.
Tu vois qu'on peut lui faire confiance, à M'sieur Sarkozy ..

Sans compter qu'en cliquant sur
ce lien, tu constateras que ce qu'il disait le 8 janvier 1995, dans feue l'émission "L'Heure De Vérité", est quasiment au mot près, le même discours qu'il tint le 2 octobre dernier, soit près de quatorze ans plus tard - Faut le faire !
A la seule différence qu'à l'époque il n'y avait pas Internet, élément qu'il rajouta ce 2 octobre 2008.

Mais si la perte de "lectorat" de la presse écrite était dûe à "autre chose" ?

Un manque de couilles, par exemple !

En tous les cas, c'est ce que je pense et ne me privais pas de le dire en octobre 2005.



podcast



Titre : Plaire Au Plus Grand Nombre Et Si Possible A Tout Le Monde
Texte : Philippe Sage
Coéquipiers : Patrick Muraz & Nathalie Bertrand
Émission : Le Grand Bonjour De Sud Radio - Saison 2 [Octobre 2005]

13/10/2008

Au Nom De Quoi Sauverions-Nous Les Banques Qu'Ont Joué Avec Notre Pognon Et Pourquoi Ne Nous Demande-t-On Jamais Notre Avis A Nous Autres Citoyens Européens Qu'Allons Payer La Facture ?



podcast

[Lundi 13 octobre 2008 - La Matinale de Toulouse FM/Philippe Sage & Milia Legasa]


15:06 Publié dans Billet D'Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : coup de gueule, crise financière, banques, toulouse fm, philippe sage, milia legasa | | | |

18/09/2008

De L'Utilisation Du Terme "Couilles" Sur Une Antenne Radiophonique

Objet T'En Bouchant Un Coin

Oui, je sais bien, il ne nous en faut pas beaucoup, à nous autres les animateurs-radio de la bande FM.

Tu nous donnes l'inespérée occasion de prononcer, à l'antenne, le tiercé gagnant "Bite-Poils-Couilles" et l'on ne se fait pas prier, même qu'on en rajouterait des quintaux.
Ce qui, ma foi, est assez drôle, mais dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, quand on sait le nombre impressionnant de têtes-de-noeud à l'égo plus branlant que bandant qui peuplent cette étrange et paranoïaque communauté des speakers radiophoniques dont je ne m'exclue pas, bien au contraire.

Quand aux aurores, l'animateur, sans peine, hisse son discours velu alors que l'auditeur en est encore aux mouillettes, la jouissance n'en est que plus grande.
Encore faut-il justifier de l'emploi de ces termes génitaux, sinon c'est l'assurance de se retrouver tel un gland et la queue entre les jambes dans le bureau du directeur dit artistique qui, vous écoutant, s'est chopé une phénoménale paire de boules.
Là, il est vivement déconseillé de faire son culotté de catégorie une en sortant de grandiloquents "Encore eût-il fallu que je le susse !" quand il vous rappellera les sacro-saintes règles d'antenne, mais de faire amende honorable par un mea culpa signifiant que vous êtes sur la même longueur d'onde, qu'en aucun cas vos avis divergent, quand bien même, et comme le disait si bien Pierre Desproges, "divergent" c'est énorme.

Quoi qu'il en soit, voici donc un "bouquet" de couilles justifié par le sujet traité, une enquête sur la sexualité des citoyens européens.



podcast



Titre : Il Manque 18 Rapports Sexuels !
Texte : Philippe Sage
Coéquipiers : Patrick Muraz & Nathalie Bertrand


Le Grand Bonjour De Sud Radio - Octobre 2005.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu