Avertir le modérateur

15/03/2009

Les Charognards

SOS A Mort

Ça me file la gerbe. Tous ces hommages. Moi qui connais l’arrière salle.
Non mais regardez-les, les professionnels de la profession se prosterner devant “l’immense talent” d’Alain Bashung, les femmes et les hommes publics se fendre de platitudes : “le dernier des géants”, ce “prince qui nous a quittés”, cet “immense chanteur” !
Pouah !
Et ça pleure, crocodiles, et ça se bouscule en témoignages faux-jetons aux micros et téléphones tendus de toutes les rédactions.
C’est le temps des charognards.
De l’émotion feinte de circonstance.

Mais que connaissent-ils du strasbourgeois ?
L’ont-ils seulement entendu ?

Et les autres, hommes de radio formatée jusqu’à l’os, hormis trois titres et demi, qu’ont-ils diffusé de Bashung, sinon des rengaines, la face immergé de l’Iceberg, mais jamais la substantifique moelle.
Jamais le difficile.

Ferré avait raison : “La lumière ne se fait que sur les tombes !”.
Mais quand bien même, j’ai la gerbe et ne leur pardonne pas, ne leur pardonne rien. Leur ignorance crasse comme leur propension à s’attribuer le talent de celui qui vient de mourir.

Ce jeudi 15 avril 1999, c’est le dernier jour de sélection. Et je suis là, 116 avenue du Président Kennedy, avec une dizaine de rescapés, au cœur même du Temple, celui de la maison de la Radio, à Paris.
Trois dernières épreuves (Culture générale, culture musicale et entretien classique d’embauche) avant de pouvoir, peut-être, intégrer le réseau Radio France.
Il a 25 ans. Il dirige une antenne en “région”. Il a 25 ans et toute l’arrogance de cet âge-là. Au carré.
J’en ai bientôt 37.
Il me reçoit. Me fait signe de m’asseoir, vautré qu’il est dans son roulette en cuir.
- Je vois que dans votre programmation, vous avez choisi Bashung ?”
- Oui ..
- Ah ! .. Et pourquoi ?
- Pourquoi ?
- Oui ..
- Eh bien parce que .. C’est un artiste important !
- Ah bon ? .. Mais vous croyez qu’il a sa place sur un réseau comme le nôtre ?
- Euh .. Je pense, oui !
- Mais “quel tube” il a fait, Bashung ?
- Quels tubes vous dites ?
- Oui ..
- Mais quand je pense Bashung, je ne pense pas tubes. Je pense musique, texte ..
- Ah ..
- Cela dit, il me semble que “Gaby”, “Vertige De L’Amour” et même “Ma Petite Entreprise” puissent être considérés comme des tubes !
- “Ma Petite Entreprise” ? .. Ah non. Non, non !
- Pourtant les Victoires de la Musique ..
- Oui mais non. Objectivement on ne peut pas dire que “Ma Petite Entreprise” soit un tube. Ca n’est pas de la musique populaire.
- Populaire ?
- Populaire, oui.
- Mais sur quels critères vous basez-vous ? Je veux dire pour décider ce qui est populaire de ce qui ne l’est pas ?
- Ce n’est pas nous qui en décidons. Mais le public. Et comme vous le savez, nous sommes une radio de service public ! Une radio populaire. En choisissant d’intégrer Bashung dans votre programmation, qui plus est avec un titre comme “Ma Petite Entreprise” il apparaît que vous méconnaissez notre "maison".
- Ah .. Je pensais que la mission du service public était, aussi, de faire découvrir des titres différents, de se démarquer des radios commerciales ..
- Non. Notre mission c’est de plaire au public .. D’être populaire. Et Bashung ne l’est pas. Il n’entre pas dans notre programmation ..

Je ne leur pardonne pas, je ne leur pardonne rien.
Ni leur arrogance, ni leur ignorance.
Et leurs hommages tardifs remplis de platitudes, de clichés, de phrases toutes faites, dégoulinant d’hypocrisie, me filent la gerbe, moi qui connais l’arrière-salle.
Et je leur pisse copieux à la raie, à ces charognards !


podcast

17:08 Publié dans Billet D'Humeur | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : alain bashung, hommages, témoignages, hypocrisie, samuel hall | | | |

10/01/2009

Petits Arrangements Entre Amis De La “Sarkozie”

Chef De Gang

L’an dernier, à la même époque, il avait annoncé la suppression de la pub sur le service public - à la grande joie de ses amis des médias, à commencer par Martin Bouygues.

Cette année, il annonce la suppression du juge d’instruction - à la grande joie de son ami Don Charles Pasqua & tous les “Luca Brasi” des Hauts-de-Seine.

Est-il atteint de la crise des “supprime” notre Chef de l’Etat ?

Ou derrière toutes ces suppressions, n’y aurait-il pas, plutôt, comme des petits arrangements entre amis ?

Bienvenue dans une “République irréprochable” mon citoyen …



podcast



La Matinale de Toulouse FM – Jeudi 8  Janvier 2009

27/11/2008

Froide Est Ma Colère

Dormir Dehors

Oui, il arrive que l'on se mette en colère.
En direct.
A la radio.
Froidement.

C'est une colère qui monte, progressivement, tu tentes de la retenir, et puis, comme rien ne change, bien au contraire, comme tout empire, tu peux plus.
Te taire.

Or donc, le DAL et les Don Quichotte ont été condamnés par la justice.

Non mais tu te rends compte, des associations, et peu importe leurs convictions politiques, on s'en fout, des associations qui se battent au quotidien pour celles et ceux qui sont dehors, exclus, à la rue, et que l'on condamne à verser 12 000€ (En ce qui concerne le DAL) pour avoir, entre autre, établi, l'an dernier à Paris, un campement de sans-papiers et de sans-abri, rue de la ... Banque !

Mais c'est QUOI, ça ?

C'est mon pays ?

Non, mais c'est un coup à siffler la Marseillaise, tu sais !
Et pas que dans un stade !

Et ensuite t'as quoi ?

Ben t'as la Christine Boutin qui, suite à la mort d'un SDF, un de plus, dans le Bois de Boulogne, contrite, dépassée surtout, propose pour que cesse ces décès, d'obliger le SDF, même s'il veut pas, à intégrer des abris, des structures .. qui n'existent (toujours) pas.

Ce à quoi, les associations, celles que mon pays a condamnées, rétorquent que cette proposition de la mère Boutin n'est rien d'autre qu'un cache-misère.

Et je suis d'accord.

C'est véritablement un cache-misère.

Une saloperie de ta mère !

D'autant plus en ces temps présumés de moralisation du capitalisme ...

D'où ma colère, ce matin.

En deux temps.



Colère, Acte 1, 7h35


podcast



Colère, Acte 2, 8h35


podcast



Toulouse FM - Jeudi 27 Novembre 2008

23:32 Publié dans Billet D'Humeur, Toulouse FM | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sdf, dal, don quichotte, christine boutin, sru, hypocrisie, froide colère | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu