Avertir le modérateur

03/06/2010

"On va pas brûler c'qu'on a aimé, hein, Philippe ?"

Zidane Boit Volvic.jpgOr donc, pour fêter la 19ème Coupe du Monde de football qui s'ouvre, en Afrique du Sud, le 11 juin prochain, avec Afrique du Sud/Mexique et France/Uruguay, je vous propose de revivre l'édition 17, celle qui se déroula en Corée du Sud et au Japon et qui vit la victoire (facile) du Brésil.

Pourquoi celle-ci ?

Oh, parce que, et allez savoir pourquoi, je vois bien cette équipe de Raymond (Domenech) nous refaire la même. Et ce, pour moult raisons.
La première étant que cette équipe est, somme toute, plus que très moyenne.
La seconde étant : Raymond Domenech. Ça, c'est un vrai problème ...
La troisième (ce n'est pas une charade, je vous rassure) c'est que nous nous trouvons dans la même configuration que la Coupe du Monde 1966 qui eut lieu en Angleterre. Cette année-là, l'Equipe de France n'avait pas réussi à passer le premier tour, placée dans une poule qui ressemble étrangement à celle de 2010. Une poule où l'on trouvait : le Mexique, l'Uruguay et .. L'Angleterre. Bref, à un pays près (l'Angleterre) la même que celle de 2010 ! Certes, l'Afrique du Sud n'est pas l'Angleterre, seulement voilà comme l'Angleterre en 1966, l'Afrique du Sud est le pays organisateur de cette Coupe du Monde et jamais, en 18 éditions, le pays organisateur a été sorti dès le premier tour. Or comme l'Uruguay est un sacré client, que le Mexique n'est pas du genre facile-facile à jouer (ou à déjouer), cette équipe de Raymond me semble assez mal barrée.

Vous me direz, oh tout doux l'ami, souviens-toi de 2006, avec le même Raymond, on pensait que .. Et puis, après un premier tour calamiteux, cette équipe s'est brutalement révéillée (notamment contre l'Espagne en huitième puis le Brésil en 1/4 avec un énorme Ribéry et un fantastique Zidane) et s'est retrouvée en finale battue aux tirs aux buts par l'Italie.
Certes.
Mais c'est oublier que, sous la pression de la Fédération Française de Football, Raymond dut bouffer son chapeau et ses cheveux avec, en rappelant ceusses qu'avaient décidé de raccrocher les crampons après le lamentable Euro 2004, soit : Thuram, Makélélé et Zidane. Sans ces trois-là, jamais la France ne se serait qualifiée pour la CM 2006.
Déjà.
Par ailleurs, ce sont ces trois joueurs (avec Thierry Henry et Patrick Viera) qu'ont fait l'équipe en Allemagne (pays organisateur de la Coupe du Monde 2006). Et non, Raymond, réduit à l'état de "coach" fictif. Or, y a-t-il un Zidane, un Thuram ou un Makélélé dans cette équipe de 2010 ? Non. Il n'y a pas de leader.
Oh, il pourrait émerger, mais je n'y crois pas. De fait, je vois deux options : la France ne passe pas ce premier tour (probable) ou le passe et se fait salement éliminer en huitième (plus que probable).

On parie ?

Bref.

Revivons donc cette terrifiante Coupe du Monde 2002 en Corée du Sud et pas au Japon, vu que le Japon, la France (opposée en poule au Sénégal, à l'Uruguay et au Danemark) ne le verra pas.
En 2002, la France est tenante du titre (en 1998, elle écrase le Brésil, en finale, sur le score incroyable de 3 à 0). Mais pas seulement. Elle est aussi Championne d'Europe (2000). Autant dire que rien ne laisse à penser qu'elle va à la boucherie. Sauf, les observateurs avisés du football. Seulement voilà, comme ils se sont fait conspuer sévère pour avoir critiqué vertement Aime Jacquet en 1998, ils sont priés de la mettre en veilleuse. Nonobstant, nous sommes nombreux à l'entrevoir, le fiasco. Et pourquoi ? Parce que les têtes ont sacrément gonflé. Que les membres de cette équipe de France sont ingérables, ils se la jouent plus qu'ils ne jouent au football. Trop occupés à faire les cagols dans des spots publicitaires (avec en vedette totale, Zidane tournant pour toutes les marques possibles et inimaginables, notamment Volvic : "Pourquoi je bois Volvic ?" demande Zidane dans la pub ..) qu'à soigner leurs tactiques de match. Pour ne rien arranger, le "coach" est usé. Pas à la hauteur de l'enjeu. Citons-le : Il s'appelle Roger Lemerre. Sympathique garçon au discours complètement abscons (et de bois, surtout).
Et enfin, Zidane est blessé. Il ne jouera pas les deux premiers matches de poule.
Bref, ça sent le roussi à plein nez. Mais chut, les grincheux, comme je vous le disais, doivent la fermer.
Sauf nous, sur Wit FM.

Car oui, sur Wit FM, chaque matin, dans Just Do Wit, on n'a pas cessé de la prévenir, la catastrophe. Et quand la compétition a débuté, le vendredi 31 mai 2002, par un alléchant France-Sénégal, et donc, par une défaite (1 à 0 pour le Sénégal) qui ne nous a pas du tout étonnés, nous avons lâché les chevaux. Avec, comme de bien entendu, l'Envoyé Très Spécial.

Voici le premier épisode de cette saga-cauchemar. Nous sommes le lundi 3 juin 2002. Et avec ce bon Pifou, nous revenons sur la défaite du tenant du titre, soit la France de Roger (Lemerre).
Petite précision pour une meilleure compréhension : Nicolas Anelka faisait partie des présélectionnés, mais, incompréhensiblement, il ne fut pas retenu pour partir en Corée du Sud.
Une grave erreur, selon nous ..


podcast



"On Va Quand Même Pas Brûler C'Qu'On A Aimé !" - L'Envoyé Très Spécial de Wit FM - Lundi 3 juin 2002 - Texte et voix : Philippe Sage

Demain, mardi 4 juin : "Youpi ! Youri s'est blessé !"

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu