Avertir le modérateur

27/11/2008

Froide Est Ma Colère

Dormir Dehors

Oui, il arrive que l'on se mette en colère.
En direct.
A la radio.
Froidement.

C'est une colère qui monte, progressivement, tu tentes de la retenir, et puis, comme rien ne change, bien au contraire, comme tout empire, tu peux plus.
Te taire.

Or donc, le DAL et les Don Quichotte ont été condamnés par la justice.

Non mais tu te rends compte, des associations, et peu importe leurs convictions politiques, on s'en fout, des associations qui se battent au quotidien pour celles et ceux qui sont dehors, exclus, à la rue, et que l'on condamne à verser 12 000€ (En ce qui concerne le DAL) pour avoir, entre autre, établi, l'an dernier à Paris, un campement de sans-papiers et de sans-abri, rue de la ... Banque !

Mais c'est QUOI, ça ?

C'est mon pays ?

Non, mais c'est un coup à siffler la Marseillaise, tu sais !
Et pas que dans un stade !

Et ensuite t'as quoi ?

Ben t'as la Christine Boutin qui, suite à la mort d'un SDF, un de plus, dans le Bois de Boulogne, contrite, dépassée surtout, propose pour que cesse ces décès, d'obliger le SDF, même s'il veut pas, à intégrer des abris, des structures .. qui n'existent (toujours) pas.

Ce à quoi, les associations, celles que mon pays a condamnées, rétorquent que cette proposition de la mère Boutin n'est rien d'autre qu'un cache-misère.

Et je suis d'accord.

C'est véritablement un cache-misère.

Une saloperie de ta mère !

D'autant plus en ces temps présumés de moralisation du capitalisme ...

D'où ma colère, ce matin.

En deux temps.



Colère, Acte 1, 7h35


podcast



Colère, Acte 2, 8h35


podcast



Toulouse FM - Jeudi 27 Novembre 2008

23:32 Publié dans Billet D'Humeur, Toulouse FM | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : sdf, dal, don quichotte, christine boutin, sru, hypocrisie, froide colère | | | |

Commentaires

A Paris, il y a la BAPSA, et on n'en parle guère.
Il font un boulot formidable, on les appelle "les bleus", ce ne sont que des flics volontaires (et pas des biturins comme le prétend la légende médisante).
Ils ont un excellent contact avec les SDF, ils les connaissent presque un par un.
Eux, ils savent les convaincre avec gentillesse d'aller passer une nuit au chaud, là où ils pourront manger, se doucher, et rencontrer des soignants si besoin est.
Parce qu'il faut savoir qu'il y a des SDF dont certains foyers ne veulent pas, eh oui. Quand ils sont un peu azimutés du ciboulot ou bourrés, ben zobi, reste dehors mon gars, nous on ne prend que des SDF propres sur eux...
Par contre, je ne sais pas s'il existe l'équivalent de cette brigade dans d'autres villes.
(BAPSA = Brigade d'Assistance aux Personnes Sans Abri)
Voilà, ta saine colère était pour moi l'occasion d'un petit coup de chapeau à ces collègues de l'ombre.
Je t'embrasse.

un petit lien pour info :
http://www.prefecture-police-paris.interieur.gouv.fr/documentation/reportages/bapsa.htm

Écrit par : bénédicte | 28/11/2008

D'ailleurs, quand les riches reçoivent leurs dividendes, leurs royalties ou leurs rentes, parfois même seulement leur salaire, ça ne devrait être que pour aller à Megève. Pas pour manger :)
Sinon, ça fait du bien d'entendre ça ce matin. Bonne journée et bon week-end.

Écrit par : Olivier Autissier | 28/11/2008

j'aime cette colère !

Écrit par : papiluc | 28/11/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu