Avertir le modérateur

14/08/2008

Le Cheminot, Le Mouvement, La Racaille & La Justice

Vous Voulez Une Bière, Les Copains ? 

Ce qu'il y a de chouette en France, c'est que chaque année, le cheminot ..

... Que l'on traite de ch'minot dans les JT de Pernaut, comme Pasqua traitait Mitterrand de Mitrand ..

Chaque année, disais-je, le cheminot s'fout en grève distrayant ainsi le concitoyen, avant de l'énerver copieusement quand il décide, l'effronté, de poursuivre le mouvement.

Parfois ou par autre chose, une grève de cheminot peut passer inaperçue, soit parce que, rusé comme trois renards, Sarkozy annonce son divorce, soit parce qu'un autre mouvement vient lui voler la vedette.
Comme en novembre 2005 avec les "violences urbaines".

En tant que sale gauchiste de ma race .. qu'observateur neutre et objectif, je ne pus retenir mon clavier et me fendre d'un billet qui précipita ma révocation, soit m'envoya au placard pour une durée de quatre mois ferme.

Eh oui, dans le monde radiophonique-ta-mère, ça existe aussi, la comparution immédiate.

La comparution immédiate, que je te rafraîchisse le cassis, ne vaut que pour le jeune des cités, jamais pour les délinquants à col blanc.
Mais c'est aussi cela qui fait le charme de notre beau pays, la France.
Un pays où à peine sorti de taule, le col blanc peut se voir proposer un boulot étonnant vu son pedigree, comme par exemple : commissaire de Police.
Ainsi Bernard Tapie, qui au sortir de sa geôle, devint Commissaire Valence .. sur TF1 !

Et j'te cause même pas du non-lieu requis dans cette sombre affaire dite des frégates de Taïwan.

J'serais bien curieux de savoir ce qu'il en pense de cette justice à moult vitesse, le jeune des cités, pour qui la banlieue reste un véritable .. non lieu.

Quoi qu'il en soit, voilà le billet en question, où tu constatera que dans sa progression, mes coéquipiers - que je décharge cependant de toutes responsabilités - ont le rire qui vire singulièrement au jaune.



podcast



Titre : De La Poursuite Du Mouvement
Texte : Philippe Sage
Coéquipiers : Patrick Muraz & Nathalie Bertrand
Réalisation : Rénato Campi


Le Grand Bonjour de Sud Radio [6/10h] - Fin novembre 2005.

16:30 Publié dans Billet D'Humeur | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : grève, violence urbaine, sarkozy, pernaut, bernard tapie, comparution immédiate, justice | | | |

Commentaires

sont pénibles ces gauchos, toud'même...

Écrit par : bénédicte | 14/08/2008

Ils ont l'imagination pénible, surtout ...

Mais ça leur permet de poursuivre le mouvement sur la terrasse d'un café, en espérant obtenir satisfaction, ce qui signifie en jargon syndical, qu'ils sont déterminés à faire entendre leurs revendications, qui, rappelons-le fermement, est unique en son genre malgré son pluriel, puisqu'elle consiste en un splendide poulet .. aux cacahuètes !

Et tant qu'on n'en verra pas la queue, nous durcirons le dit mouvement !
Tant il ne faudrait pas prendre les enfants du Bon Dieu pour des canards sauvages et le gauchiste lambda pour un gland ou une tête-de-noeud !

Écrit par : P. Sage | 14/08/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu